Accueil | CCPD | Communes | Roman
Envoyer Imprimer

Roman

RomanA la rencontre de la commune de ROMAN

Situation géographique : Roman se situe au Sud-Ouest de Damville. Le village est traversé par la RD 51 qui relie Damville à Verneuil, et au Nord par la RD 60 qui relie Damville à Grandvilliers.

Nom des habitants : les ROMANAIS.

Population :

  • En 1868 : 374 habitants
  • En 1975 : 194 habitants
  • En 1999 : 252 habitants
  • En 2004 : 282 habitants

Altitude : De 136m à 171m

Superficie : 1492 Hectares

Artisanat, services : Entreprises de produits dérivés du pétrole, travaux publics, peinture, menuiserie-plastique, transport, multi-travaux, établissements agricoles (fleurs, vaches, poulets, porcs, haras).

Habitat dispersé, hameaux ou lieux-dits : 21

Scolarité : Regroupement scolaire avec Buis/Damville et Grandvilliers, école sise à Buis

Mairie :

  • Tél. / Fax : 02.32.34.40.22
  • Permanence : Mardi sur rendez-vous et vendredi de 15h à 19h

Un peu d'histoire

On retrouve le nom de Roman en 1170 lorsque Simon de Grandvilliers donna le patronage de Roman à l’abbaye de la Lyre – Ingenulfe de Gouville, sieur de Roman approuva cette donation avant de mourir vers 1200.

Rotrou, archevêque de Rouen et Gilles, archevêque d’Evreux confirmèrent l’église de Roman aux moines de Lyre.

En 1222, Guillaume de Gouville, époux de Emeline de Grandvilliers réclamait l’église de Roman. Son second fils Eudes de Gouville eut en partage le quart de fief de Roman relevant de Chagny. A la fin du XIVème siècle, le quart de fief appartenait encore à la famille de Gouville.

Roman passa ensuite à la famille Le Baveux puis à la maison d’O qui le conserva pendant plusieurs siècles. Charles d’O était seigneur de Roman.

Les fiefs

La Brossette : en 1678 Pierre Le Petit, sieur de la Brossette, était procureur syndic de Verneuil.

Chagny : au XIIème siècle, Simon de Grandvilliers, fils de Baudouin, eut dans son lot, le fief de Chagny. Son fils n’ayant pas de descendance, ce furent ses cousins germains qui lui succédèrent. En 1415, Hutin le Baveux était seigneur de Maillebois et de Chagny. Sa fille épousa Robert d’O, sénéchal d’Eu.

La Fontaine : Hamon de Mésange, sieur de la Fontaine, fut condamné comme usurpateur de noblesse en 1668.

 La Lande : En 1089, Raoul de la Lande était vassal de Guillaume de Breteuil. En 1486, Richard Boullenc, seigneur de la Lande est procureur du roi au Baillage et en 1602 Simon Boullenc tenait la Lande à Roman.

Montmorin : Mathieu de Montmorin est cité dans une charte en 1215. Eustache de Hellenvilliers donna la dîme de Montmorin à l’abbaye de Lyre. En 1454, Jehan Aubert puis, Louis Aubert sont sieurs d’O et de Courcy.

Le Renoulet : Guy de Ber de Berlecter, chevalier, tenait du fief de Chagny par foi un huitième de fief nommé Ernoulet. Renoulet fut réuni au domaine de Chagny avant 1602. 

Le Tremblay : Vers 1160 Etienne du Tremblay, chanoine d’Evreux, fut témoin d’une charte pour l’Estrée.

Blandey : En 1288, Jean de Chambray eut en apanage le fief de Blandey dont il prit le nom. La famille de Chambray conserva la seigneurie jusqu’à la révolution. Chicourt, fief de Blandey a appartenu à Simon de Grandvilliers, puis passa aux Gouville au milieu du XIVème siècle. Chicourt appartenait à Robert Viel et ses descendants le vendirent à Jean de Chambray en 1501. Tanneguy de Chambray vendit Chicourt en 1607 à Georges de Gouville, seigneur d’Avrilly, qui le revendit en 1703 à la famille Leforestier de la Maillardière, seigneur de Chicourt. Blandey fut rattaché à Roman en 1845 sous le règne de Louis Philippe.



Mise à jour le Mardi, 15 Mai 2012 15:13